Gravé dans la pierre The Valley, Amsterdam (NL)

« The Valley » offre un espace de vie de qualité au cœur dʼAmsterdam. Lʼespace public du bâtiment a reçu le certificat de durabilité BREEAM Excellent. Les compétences sanitaires de Geberit y ont également contribué.

En 2016, lors de la première présentation du projet, le critique dʼarchitecture néerlandais Mark Minkjan avait soutenu que lʼensemble était peu susceptible de ressembler aux illustrations. Pourtant « The Valley », nom donné au complexe inauguré en 2021 dans le quartier des gratte-ciel et de la finance de Zuidas à Amsterdam ressemble remarquablement aux premières visualisations.

Une vallée dans le bas pays

Lisse à lʼextérieur et escarpé à lʼintérieur : « The Valley » à Amsterdam (NL) (© Marcel Steinbach)

Ce scepticisme initial nʼest pas surprenant. « The Valley » défie la conception habituelle de lʼarchitecture. Il ressemble à une carrière, dans laquelle seraient extraits des matériaux de construction. À lʼextérieur, les parois du complexe sont lisses, recouvertes dʼune façade réfléchissante. Lʼintérieur quant à lui évoque un canyon rocheux.

Cette montagne urbaine abrite 198 appartements de 55 à 400 mètres carrés répartis dans trois tours dont la plus haute atteint 102 mètres. La base est réservée à un usage public et abrite sur cinq étages des bureaux, des magasins, des restaurants, une piscine, une salle de sport, des salles dʼexposition et un musée dʼhistoire naturelle.

Vert à lʼextérieur et à lʼintérieur

Encore nue, la façade sera bientôt verte : 155 variétés de plantes poussent ici (© Marcel Steinbach)

La nature fait partie intégrante de cette œuvre architecturale. L’aménagement du paysage a été confiée à Piet Oudolf, le grand maître du paysagisme néerlandais. Paysage ? On ne peut pas si bien dire au vu du jardin vertical réalisé par Piet Oudolf dans « The Valley ». 155 variétés de plantes croissent sur dix étages. Si les niveaux inférieurs se parent dʼarbustes fleuris et dʼarbres, ce sont surtout des herbacées méditerranéennes qui sʼépanouissent sur les terrasses supérieures.

Mais ce nʼest pas la seule raison pour laquelle « The Valley » est considéré comme un bâtiment « vert ». Le complexe est ce que lʼon appelle un « bâtiment à énergie positive », qui génère plus dʼénergie quʼil nʼen reçoit de lʼextérieur. Les installations photovoltaïques sur les toits, le chauffage urbain ainsi que le triple vitrage, le chauffage et le refroidissement par le sol contribuent à cette efficacité énergétique.

Confiance en Geberit

Jeroen Kemmink

Geberit a également contribué à lʼobtention du label « BREEAM-NL Excellent », décerné aux étages inférieurs à usage public. Lʼalimentation en eau et l’évacuation des eaux usées efficaces sont en effet des critères importants pour la certification des bâtiments durables. « Lʼutilisation raisonnée de lʼeau a été un thème majeur dès le début », se souvient Jeroen Kemmink, chef de projet responsable chez Geberit.

Afin de pouvoir garantir un volume de chasse minimal tout en assurant un rinçage optimal des WC, les systèmes de canalisation ont été optimisés et le parcours de lʼeau raccourci. Pour cela, les constructeurs ont opté pour le système dʼévacuation efficace SuperTube – mais seulement au cours du processus de construction. « Cʼest un suivi de tous les instants qui nous a permis de mettre en œuvre cette solution ensemble », explique Jeroen Kemmink. « Cela nʼaurait pas été possible sans une collaboration de longue date et une confiance mutuelle ».

« The Valley » défie la conception habituelle de lʼarchitecture (© Marcel Steinbach)
Les cinq étages inférieurs abritent des magasins, des bureaux, des restaurants et un musée dʼhistoire naturelle (© Marcel Steinbach)

Faits